Le forum de la confrérie Fairiendil
 
AccueilPortailMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Partagez | 
 

 [Présentation] Celdiom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: [Présentation] Celdiom   Mar 26 Juil - 19:57

Préambule :



Ceci est la présentation du personnage Celdiom. Dans cette présentation, beaucoup de noms vont être utilisés, ne vous inquiétez pas, Arwendwil vous prépare un jolie arbre généalogique de la famille pour que vous puissiez comprendre les différentes relations. Concernant les dates, un récapitulatif sera aussi donné avec l'arbre.

Bonne lecture, J.


--------------------

Chapitre I : Surerilma :

La fête était magnifique, somptueuse même, aux yeux de Celdiom qui regarda la terrasse d'un coup d'oeil rapide. Les anciens, les sages parmi les sages discutaient entre eux sous une roserai en dégustant un magnifique vin de Celondim. Il remarqua en souriant parmi eux, Gil Galad, qui racontait avec fougue l'une de ses dernière expédition. Son regard se porta sur la piste de danse où évoluait avec grâce de jeunes elfes.

Celdiom ! Mon fils !

L'elfe se retourna et un immense sourire apparu sur son visage. Il possédait les cheveux sombres des Noldors, la figure fine et les yeux bleus de cette grande famille. Son sourire était enchanteur et peu pouvait lui résister parmi les jeunes elfes.
L'elfe qui l'avait interpellé lui ressemblait, si ce n'est que les âges avait acquis au visage de très fines rides près des yeux, la fatigue surement.

Ada ! Vous ici ! Vous étiez pourtant à Imladris !

Il serra son père dans ses bras longuement, puis se dégageant de l'étreinte de son fils il expliqua :

Je ne pouvais manquer à l'anniversaire de mon cher fils ! Ma mère et toi voulions t'offrir ce présent.

Il déposa sur la table un objet mince, et long, qui était entouré d'un tissu brodé d'or. Celdiom eu à nouveau un immense sourire en guise de remerciement, puis s'approcha de la table pour ouvrir son présent. Il ne remarqua pas son grand père, Gil Galad qui s'approcha à son tour de la table, un léger sourire aux lèvres.
Il l'ouvrit avec lenteur, et une fois le tissu ouvert, il ne pu garder la bouche fermée, émerveillé par le cadeau devant lui.
Une magnifique épée était posée sur la table, dans son fourreau. Le cuir était orné de pierres précieuses et son pommeau, magnifiquement ouvragé dans de l'argent et du bronze resplendissait à la lumière. Il resta ainsi à la contempler et son père posa sa main sur l'épaule de son fils en murmurant :

Prends la dans ta main !

Celdiom caressa le long de l'ouvrage comme pour en ressentir sa force puis empoigna le pommeau d'un geste doux mais puissant, il dégaina la lame rapidement et souplement, en la plaçant devant son visage. L'acier était blanc et brillait sous la lumière des étoiles.

Elle est magnifique...

Gil Galad s'approcha à son tour et tout en marchant s'exclama :

Surerilma, le vent de la lumière des étoiles ! Pommeau d'une grande résistance, forgé par les nains de la montagne solitaire, lame d'une grande précision créée dans les forges d'Imladris. Elle pourfendra l'obscurité, car comme j'ai pu l'être à ton âge, tu seras une lumière dans l'obscurité ! Un espoir pour Arda !

Celdiom admira une nouvelle fois la lame, ne remarquant pas le regard admirateur d'une elfe, ayant des cheveux d'or, mais regarda rapidement sa cousine, Tanderiel, assise proche de la table, et lui adressa un clin d'oeil.

--------------------

To be continued....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwaldorin
Frère
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 19
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mar 26 Juil - 21:57

J'aime beaucoup ton style d'écriture Smile C'est très détailler ^^ J'ai très hate de découvrir la suite en tout cas Smile

_________________
"Dieu a fait des hommes grands et d'autres petits, je les ai rendus égaux." Samuel Colt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanderiel
Admin / Brandir
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 28
Localisation : Bzh

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mer 27 Juil - 11:12

j'adore !!!!! Very Happy j'aime beaucoup cet esprit de famille qu'on est en train de monter, c'est vraiment super ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mer 27 Juil - 17:30

Préambule :

@Irogon : Je te remercie pour cette remarque. Je dois avouer être plus à l'aise dans l'écriture que dans le RP ingame, qui d'ailleurs prends moins de temps, et d'une manière, est plus reposant. Cela dis, les bouts de mes doigts me chatouillent de plus en plus. Tel Celdiom prenant son épée, j'ai envie de retrouver ce magnifique univers qu'est lord of the ring online. (Noooooon mon précieux, tu es pris, tu as du travail... Tu ne peux plus jouer ! Le temps ne te le permets pas !)

@Tanderiel : Je te remercie également pour ta remarque. Effectivement, jouer en RP en groupe est bien plus attrayant que créer son personnage seul, évoluant d'une manière solitaire. Beaucoup de contraintes mais beaucoup de plaisir ! Ton RP était pas mal également. J'ai pris grand plaisir à le lire !

Assez papoté ! Place au chapitre 2 !

J.


--------------------

Chapitre II : Melethril ?

«Si tu veux la lune, ne te cache pas durant la nuit. Si tu veux une rose, n’aie pas peur des épines. Si tu veux l’amour, ne cache pas ta vraie personne.»

Auteur inconnu.

Les cavaliers ralentirent devant les murs de la cité, se mettant au pas. Celdiom faisait partie d'eux. Sur son cheval alezan musclé aux pattes fines, il se tenait, droit et fière, son léger sourire aux lèvres. Son armure finement ciselée resplendissait au soleil, sous son casque ses fins cheveux se faisait apparaitre. A son flanc, Surerilma, se balançait avec grâce au rythme des sabots du cheval.

A ses cotés, son père avait un air grave, et légèrement attristé. Les longues années sur Arda commençait à l'épuiser, chaque nuits devenaient des rêves d'Aman, la terre qu'il rejoindrait avec sa femme tant aimée une fois son fils marié et adulte. Il savait que ce temps était proche. Fier, il pouvait l'être. Celdiom était son fils. Il semblait que la grâce de Gil Galad était en lui. Il promettait d'être un grand guerrier. Pourquoi donc préfère t-il les chevaux aux elfes présentes dans les grandes fêtes de la cité. Il avait l'âge de se marier pourtant, et les prétendantes étaient bien nombreuses ! pensait-il en ce moment, l'observant attacher sa monture avec soin aux écuries. Il tenta tout de même, peu convaincu par ses propres paroles :

Celdiom, mon fils... Aurais-je droit à ta présence ce soir ? Pour la fête de Tuilë ?

Celdiom quitta l'écurie à grands pas comme à son habitude tout en s'exclamant :

Très peu pour moi ! Une amie m'attends !

Il dévala les escaliers qui le mena à une petite terrasse, où une cascade coulait avec un son doux et reposant. La lumière des étoiles de la nouvelle nuit éclairaient avec douceur l'endroit. Il s'arrêta au bas de l'escalier, un grand sourire aux lèvres.
Deux elfes étaient debout, lui tournant le dos. l'une pas plus magnifique que l'autre. Au son qu'il fit en descendant, elles se retournèrent. L'une avait de magnifiques cheveux blond qui coulaient dans son dos comme une rivière d'or. Sa peau était blanche comme le béryl et ses yeux bleus resplendissaient d'une étincelle de vie de joie. Elle portait un léger diadème d'or sur le front marquant sa noblesse et sa robe blanche lui allait à merveille.
L'autre, quant à elle avait des cheveux foncés et la ressemblance à sa grande famille était frappante. Tanderiel n'était pas sa cousine pour rien.

Il s'approcha rapidement de Tanderiel ils se firent une longue accolade  sous les yeux de l'autre elfe.

Petite cousine, quelle joie de te revoir ! As tu été sage durant ces mois ? As tu appris ce que tu devais apprendre ?

Tanderiel, amusée par le ton paternel de son cousin acquiesça et se détachant de Celdiom désigna l'autre elfe.

Oui ! Irigwel et moi avons passé des journées entières dans la bibliothèque... Mais mon épée est restée bien trop longtemps près de mon lit !

Celdiom ne remarquait pas le regard timide que lui lançait Irigwel, n'osant interrompre la discussion des deux cousins. Se sentant de trop, elle décida de s'éclipser avec une petite révérence gracieuse. Tanderiel l'embrassa et Celdiom se contenta d'une légère révérence polie. Une fois seuls, Tanderiel, attrapant le bras de son cousin se mit à marche avec lui près de la rivière. Après un long silence elle s'exclama :

Elle te dévore des yeux Celdiom. Qu'attends-tu ?

Celdiom parut soudain mal à l'aise :

On en a déjà parlé Tanderiel, je... Je ne me sens pas prêt.

Sa cousine s'exclama avec un rire cristallin :

QUOI ? Toi ! Celdiom, l'elfe qui n'a peur de rien, qui, dans ta compagnie a tué plus d'orques que quiconque. Seul à pouvoir presque rivaliser avec notre grand père, tu as peur de lui parler ?

Celdiom eu une moue et sa cousine s'exclama de plus belle insistant sur le "grand" :

Ce soir, tu seras à la fête de Tuilë, et tu iras la voir. Je ne te lâcherai pas grand cousin !

--------------------

To be continued....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Ven 29 Juil - 16:50

Chapitre III : Caurëa ?

"La timidité tient plus de l'amour-propre que de la modestie. Le timide connaît son endroit faible et craint de le laisser apercevoir."

Auguste Guyard.

Celdiom replaça sa ceinture une dixième fois, puis vérifia la présence de son épée à son flanc. Elle était si légère et le fait de la garder de jour comme de nuit lui faisait oublier sa présence. Cette fête l'embêtait au plus haut point, oui il aimait ce royaume, oui il aimait les membres de son peuple, sa famille... Et une personne. Mais il aimait être seul, depuis sa tendre jeunesse, fils unique, il avait grandis d'une manière solitaire. Une fois à l'âge de pouvoir porter une arme, il s'appliqua dans cet art et y trouva même un refuge. Il n'était pas non plus bavard. Ca tombait bien, les orques ne parlaient pas.

Il passait donc ses années sur les champs de batailles, protégeant son peuple et Arda de tous les maux qui pouvaient exister. Et bientôt il acquis une grande renommée... Cependant... Cependant Gil Galad restait le plus grand. Son envie de faire mieux était maladif, mais il le contrôlait. Pour le moment. Il vérifia à nouveau sa ceinture mais quelqu'un frappa à la porte qui s'ouvrit aussitôt, il se retourna d'un bloc.

Ah ! Tanderiel...

Sa cousine se rapprocha de lui, elle portait une magnifique robe, cependant, il ne le remarquait pas, son coeur était ailleurs, et elle le savait, et n'en tenait donc pas compte de ce manque de politesse. Elle le regarda de la tête aux pieds puis eu un immense sourire.

Et bien enfin ! Tu ressembles à un elfe de ton âge ! Viens, la fête a commencé !

Elle lui pris le bras et commencèrent à sortir de la chambre, mais elle vit une petite bourse de cuir cousu d'or posée sur la table de nuit, soupira et la glissa dans la poche de Celdiom.

Ca serait dommage de l'oublier. Tu en auras besoin ce soir, crois moi !

Ils prirent ensuite la petite allée qui menait au lieu où la fête avait lieu. C'était une petite esplanade, doucement éclairée par des lanternes placées délicatement dans les hauts arbres et les étoiles de la nuit. A l'autre bout de l'esplanade, se tenait une elfe rayonnante, magnifique, habillée de blanc, des cheveux d'or incroyable. Autour d'elle, ils prirent reconnaitre Gil Galad, leurs pères et de nombreuses autres personnalités. La dame Galadriel était réellement impressionnante.

Tanderiel mena d'un pas autoritaire son cousin vers un lieu où était regroupé un petit nombre d'elfes. Ils dépassèrent ce groupe et il vit soudain le lieu où elle voulait le mener. Il ralentis le pas, mais elle ne lui donna pas l'autorisation. Ils continuèrent leurs marche et ils arrivèrent devant une elfe.

Des cheveux d'or coulaient sur son dos. Deux fines tresses avaient été réalisées avec soin, puis regroupées avec une magnifique barrette d'argent étincelante à la forme d'une feuille. Elle était vêtu d'une magnifique robe bleu ciel légère et taillée à la perfection. Elle se retourna, ses yeux bleus étincelèrent et un doux sourire apparu sur son visage blanc. Sur son front, un diadème d'or y était posé.

Tanderiel eu un sourire en voyant son cousin dans cet état. En effet, toutes expressions, si ce n'est de la contemplation, avaient disparu de son visage. Il ne pu prononcer un mot, et sa révérence suffit à démontrer toute l'admiration et la sincérité qu'il avait pour elle. Elle s'effaça donc, laissant les deux jeunes elfes entre eux.

Il y eu un petit temps de silence que Tanderiel remarqua au loin en soupirant, occupée à discuter avec des amies. La jeune elfe elfe rompis le silence :

On m'a dit que vous repartiez bientôt, une mission dans nord, est-ce vrai ?

Celdiom répondis simplement :

Oui, j'accompagne mon père, une simple vérification de nos frontières. Elle sera rapide, quelques mois, à peine !

Oh ! Je vois !..

Un sentiment de tristesse apparu sur le visage de l'elfe mais elle repris son doux sourire.

Aimez vous cette musique ?

Ils commencèrent ainsi à discuter calmement et joyeusement. Tanderiel les regarda à nouveau et eu un immense sourire. Son cousin avait enfin décidé de franchir le pas vers celle qu'il aimait plus que tout au monde depuis des années.

--------------------

To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Dim 31 Juil - 10:57

Chapitre IV : Celdiom et Tanderiel :

« Tu vas avoir à aller en enfer, pire que tous les cauchemars que tu as jamais rêvé. Mais lorsque ça sera fini, je sais que tu seras celui encore debout. Tu sais ce que tu as à faire. Fais-le ! »
Duke, Rocky IV

Les mois et les saisons s'étaient écoulés comme de l'eau dans les mains de Celdiom. Sa dernière campagne avait été une véritable souffrance pour lui. Son coeur s'était attaché à celui d'Irigwel et il ne rêvait que d'elle durant ses moments de repos. Son père, comprenant son attitude, le laissa seul, et une fois de retour en Lothlorien, il ne lui demanda pas de l'accompagner pour les missions suivantes.
Arrivant devant les portes de la ville, Celdiom vit immédiatement sa bien aimée qui l'attendait en souriant. En voyant son sourire, il se souvint de cette si belle soirée. Après avoir discuté des heures avec elle, il avait enfin osé sortir la petite bourse en tissu, sortant les anneaux d'argent, il en avait passé un au doigt de l'elfe qui l'avait regardé de ses yeux bleus doux et profond pour l'embrasser ensuite.
Il sauta souplement de son cheval et s'avança à grand pas vers elle, il la pris dans les bras doucement et ainsi, restèrent de longues minutes, n'ayant pas besoin de parler pour se comprendre.

Et moi, tu m'oublies cousin ?

S'exclama une voix joyeuse à coté d'eux. Tanderiel s'approcha à son tour de lui, l'enlaça en souriant.

[...]

Celdiom observa scrupuleusement la tenue de Tanderiel et l'écartement de ses jambes. Il fronça les sourcils et s'approcha d'un air sévère.

Ton fourreau ! Combien de fois devrais-je te dire qu'il est mal placé !

Je le préfère dans cette position ! Il est trop en arrière comme tu me le mets !

Celdiom n'écouta pas ses objections, et lui remis en place brusquement son ceinturon en marmonnant :

A la guerre, rien n'est confortable. Si tu le laisses comme ça, il te gênera dans tes mouvements alors que comme ça, ta rapidité n'en sera pas affectée. Et regarde moi te pieds ! Crois tu que tes appuis sont bons de cette manière ? Allons, en garde !

Tanderiel soupira puis se mit également en garde. Ils s'entrainèrent ensuite lentement, afin qu'elle puisse bien assimiler les mouvements et Celdiom augmenta le rythme au fur et à mesure. Bien qu'elle suive consciencieusement ses gestes, Tanderiel fut vite dépassée par la rapidité de son cousin et elle se retrouva rapidement couchée dans le sable haletante l'épée de son cousin sur la gorge.

Tu es trop fort pour moi... Personne ne peut suivre ta rapidité, seul grand père te bat...

Celdiom eu un sourire et aidant sa cousine à se relever répliqua :

Tu as le même sang que moi, rien ne t'empêches d'avoir mon niveau, travaille ta rapidité et tu seras une grande combattante. Maintenant arrêtons, Irigwel m'attend.

Tanderiel ricana légèrement et rangeant son épée à son tour s'exclama :

Et bien, elle t'a changé ! Tu ne portes plus ton épée à ton coté, et tu passes tes journées avec elle, vas tu abandonner les combats ?

Celdiom eu un regard songeur :

Je pense oui, je ne ressens plus le besoin de me battre, elle est tout pour moi, et Arda semble calme.

Alors je te remplacerai !

Il en est hors de question. La guerre n'est pas un jeu.


---------------------

To be continued....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanderiel
Admin / Brandir
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 28
Localisation : Bzh

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Dim 31 Juil - 22:23

J'aime beaucoup cette complicité car c'est exactement ce que j'imaginais entre eux ! Mais attention, l'élève dépassera le maître... ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Lun 1 Aoû - 18:57

Chapitre V : Olorë :

"Ne craignez pas la tristesse mon petit, elle est les trace éclatante que quelque chose de beau a existé. Alors vous ne serez plus jamais triste."
Baptiste Beaulieu.

Un léger vent caressa la joue de Celdiom qui huma l'air avec délice en gardant les yeux fermés. Un parfum doux et léger de framboise entra dans son nez, il se décida d'ouvrir ses yeux et observa la belle chevelure qui s'étalait devant lui. Sur son bras, reposait la tête d'Irigwel, encore endormis. Il caressa ses cheveux doucement, puis lui baisa la nuque avant de se lever. Des années étaient passées maintenant. Son mariage et sa vie avec Irigwel avait été comme un enchantement. Rien ne justifiait plus sa présence en dehors de sa cité, il étaient ensemble, le reste n'importait pas plus.
Il passa sans un regard devant son épée Surerilma accrochée au mur et s'accouda à la terrasse observant le soleil naissant. Après quelques minutes, il sentis un bras autour de sa taille et il ressentis la douce présence de son épouse qui lui chuchota :

Celdiom, melethril, pourquoi ne dors-tu pas ?

Celdiom enlaça son épouse à son tour puis, lui baisant le crâne lui murmura :

Le soleil était magnifique, je devais de le regarder, le sommeil m'avait quitté depuis un petit moment déjà.

Le ton de Celdiom était calme, mais Irigwel sut que quelque chose n'allait pas. Et cette chose elle le connaissait. Ils étaient mariés depuis des années maintenant, ils s'aimaient, et comme tout couples qui s'aiment, ils voulaient un enfant... Qui ne venait pas. Chacun savait que ce n'était pas faute d'amour, mais qu'inconsciemment quelque chose n'allait pas sur Arda, et que leurs corps ne voulaient pas mettre en péril un être si une guerre arrivait.
Soudain un cor se fit entendre, Celdiom reconnu soudainement le son et s'exclama :

Ada ! Tanderiel ! Ils sont de retour !

Malgré l'heure très matinale, ils se dépêchèrent de s'habiller puis coururent à leur rencontre. Les cavaliers arrivèrent au galop. L'un d'eux s'arrêta devant Celdiom, sauta lourdement à terre contrairement à son habitude et retira son casque. Le visage de son père affola Celdiom. Il était affreusement pâle et une balafre recouvrait la moitié de son visage. Il s'exclama après s'être incliné :

Ada ! Vous êtes blessés ! Qu'avez vous ! Il faut vous soigner en vitesse !

Mais son père resta calme et passant la main sur le visage de son fils eu un sourire et répondis :

Ce n'est rien mon fils, c'était mon dernier combat, tu le sais, mon voyage en Aman est pour maintenant. Sauver la vie des hommes fut mon dernier honneur, je ne regrette rien, tu es merveilleux et Tanderiel est la digne héritière du sang de notre ligné de guerriers et protecteurs de cette terre.

Celdiom eu un sourire crispé et s'inclina légèrement puis vis arriver sa cousine...

--------------------

To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mar 2 Aoû - 21:34

Chapitre VI : Ascara :

Les humains, deuxième création d'Eru dans sa grande danse, était un peuple fort, puissant, valeureux, ayant reçu le don de la mort, et de pouvoir vivre une deuxième vie après les cavernes de Mandos. Mais leurs coeurs étaient si faibles et corruptibles. Les elfes l'apprendraient à leurs dépends.
Alors que la paix régnait sur Arda et Aman, que les Numenoriens, grand peuple des hommes possédaient un royaume merveilleusement puissant, que le seigneur Sauron avait été capturé, et que le grand roi Ar-Pharazôn régnait avec sagesse, qui aurait pu croire à une catastrophe imminente ?
Pourtant elle l'était. Dans l'ombre, Sauron, mielleusement, corrompait le roi des hommes, lui montrant à quel point les elfes étaient voleurs, possédant toutes les richesses d'Arda.
Nous connaissons tous et toutes la suite, les Numénoriens anéantis, le royaume détruit par la main d'Eru lui même ! Et Sauron... Sauron libre ! Possédant désormais son vrai visage. Arda était désormais en guerre ! Une guerre sans merci...


[...]

Des légions d'orques ne cessent d'arriver, nous nous battons sans répit !

S'exclamait Tanderiel, dégustant une grappe de raisin, finissant son repas prit avec son cousin et Irigwel. Profitant d'une accalmie, Tanderiel en avait profité pour rendre visite à son amie et donc son cousin Celdiom. Mais sa visite n'était pas dénuée d'intérêts pour elle. Elle voulait que son cousin reprenne son épée dans cette guerre. Ayant juré de protéger les hommes elle souhaitait avoir son soutient dans cette guerre, connaissant la puissance de son cousin.
Mais Celdiom haussa les épaules et s'exclama d'un ton léger :

On m'a proposé plusieurs fois de diriger une armée de Galadhrims, mais mon épée n'est plus à mon flanc, je ne veux plus de ça... Mes parents ont passé leurs vies à faire la guerre, m'éduquant moi même pour ça. Ils sont maintenant sur Aman, qu'ont-ils connu ici ? Seulement de la souffrance et du chagrin, je n'offrirais pas ça à ma femme et à mes enfants !

Irigwel observait le dialogue silencieusement comme à son habitude, Tanderiel quant à elle donnait son dernier argument :

Quel monde offriras-tu à tes enfants Celdiom ?

Son cousin, attaqué par cet argument resta silencieux, le visage de marbre ne voulant pas montrer son hésitation. Mais une phrase, prononcée par la voix de celle qu'il aimait plus que tout ébranla son être tout entier :

Melethril ? Tanderiel est ta cousine, et ma meilleure amie. Tu es le plus grand guerrier après votre grand père. Nul ne t'égales si ce n'est lui. Laisseras-tu ta cousine en danger ?


Elle prit sa main dans la sienne et plongea ses yeux doux dans ceux de son bien aimé :

Cette dernière guerre sera une victoire pour nous. Lorsque vous reviendrez, Arda sera en paix, et notre enfant pourra enfin naitre et grandir dans ce monde que vous lui aurez offert !

Celdiom se passa la langue sur ses lèvres et resta silencieux...

--------------------

To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanderiel
Admin / Brandir
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 28
Localisation : Bzh

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mar 2 Aoû - 22:36

Je suis douée pour les discours fédérateurs en fait... XD magnifique, j'adore ton histoire... Heureuse de voir qu'on est d'accord sur l'avancée... sans même se concerter ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mer 3 Aoû - 7:04

Et bien, douée, oui, si tu le dis ! Peut être te mordras tu les doigts de ce discours dans quelques années !

Je n'en dis pas plus, ce soir, prochain chapitre !

_________________
Born at Sea, Baptized in Blood, Crowned in Glory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwaldorin
Frère
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 19
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Dim 7 Aoû - 17:50

Est ce que l'on doit s'attendre a ce que Celdiom se "radicalise" et se mête a purger les hommes si corruptibles et mauvais, pour offrir ce qu'il considérerait être un monde meilleur pour sa fille ?

_________________
"Dieu a fait des hommes grands et d'autres petits, je les ai rendus égaux." Samuel Colt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Dim 7 Aoû - 19:24

Doux Jésus, tu m'as donné une idée formidable. Je te dois une reconnaissance éternelle.

_________________
Born at Sea, Baptized in Blood, Crowned in Glory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwaldorin
Frère
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 19
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Dim 7 Aoû - 20:36

Content de m'être rendus utile Smile

_________________
"Dieu a fait des hommes grands et d'autres petits, je les ai rendus égaux." Samuel Colt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Lun 8 Aoû - 19:04

Chapitre VII : Le cavalier d'or et d'argent :

Songeur, il entra dans leur maison. Le discours des deux elfes l'avait interpellé. Etait-ce en restant dans son royaume que la paix allait enfin arriver ? Sa cousine se battait sans répit contre cet ennemi, Irigwel était persuadée que c'était la dernière guerre, et qu'après celle ci, ils allaient enfin vivre une vie heureuse. Il observa longuement son épée accrochée au mur. Elle était toujours aussi brillante et blanche. Malgré les années, elle ne s'était pas ternie comme l'aurait fait une arme humaine.
Se battre. Oui il ne savait faire que ça de toute façon. Et Irigwel, pour une fois, était d'accord avec Tanderiel sur ce point. Mais quelque chose le retenait encore. Gil Galad se battait oui, mais qu'était devenue sa famille ? Qu'était devenu le destin de tous ses ancêtres, tous grands guerriers ? Son père avait été blessé puis était partis ensuite vers les Havres gris.

Peut importe. Je suis un guerrier.

S'exclama t-il pour lui en prenant l'épée. Oui, il savait se battre. C'était d'ailleurs le plus grand disait-on.

Il était temps de le montrer.

Il informa ensuite par une missive son ami, le seigneur Elrond de sa présence à ses cotés. Qui lui répondis aussitôt avec une grande joie que non seulement il était le bienvenue, mais qu'il dirigerai un escadron de cavaliers, son rôle étant d'aider les différentes armées dans leurs avances.
Un mois était passé. Le départ approchait. Nerveuse, Irigwel lui plaçait les différentes partis de son armure, nouant avec soin les différents cordons qui la tenait. Elle était sublime. Récemment forgée pour lui par les hauts elfes des hautes forges d'Imladris, elle était d'or et d'argent, épousant son corps avec grâce. Son efficacité semblait vouloir à tout jamais concurrencer sa beauté.
Enfin, Irigwel plaça l'épée sur le flanc de son mari et le regarda de ses yeux doux.

Tu es magnifique melethnin !

Tu vas me manquer Irigwel, chaqués jours loin de toi seront une souffrance pour moi !

Ta cousine sera à tes cotés. Quant à moi, je t'attendrai ici, et nous nous retrouverons une fois Arda pacifiée. Fais ce que tu sais faire, et n'oublies pas. Tu es un défenseur de la terre que les Valars nous ont donné. Tiens toi à leurs jugements et écoute ton coeur. Pas tes sentiments.

Promis Methnin !

Sur ces mots elle l'embrassa furtivement à sa manière douce, et lui caressa la joue puis quitta la pièce de sa démarche légère. L'adieu était terminé. Court, mais assez pour les deux amoureux.
Celdiom quitta sa maison à grand pas, rejoignant son cheval blanc qu'il enfourcha rapidement, attendant sa cousine.

-------------------

To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Ven 12 Aoû - 18:55

Chapitre VIII :

-NALANTAAAAEEEE !!!!!!

Hurla Celdiom en dégainant, son cheval au galop et sa compagnie derrière lui. Les cavaliers elfes enfoncèrent avec violence les rangs des orques qui reculèrent par surprise. Comment était-ce possible, se demandait le commandant orque complètement désorienté. Les maudits elfes étaient devant, en train de dormir, que faisaient-ils là sur des chevaux ?
Il n'eut pas le temps d'y réfléchir. Sa tête vola de l'épée de Celdiom qui sauta de son cheval en tournoyant, tuant à la suite 4 orques. Nul ne pouvait le suivre, sa vitesse était inimaginable. Même les elfes qui l'accompagnaient, reculaient devant sa rapidité, de peur d'être touchés. On ne pouvait à peine le distinguer, si ce n'est qu'une trainée argentée qui semblait planer vers le centre du campement orque.
Très vite, les derniers orques restant prirent la fuite, et Celdiom, bien loin de sa troupe, achevait sans hésitations les orques et les hommes restant. Elrond arriva derrière lui, alors qu'il s'apprêtait à tuer un homme.

Celdiom, eggo !

L'elfe hésita un instant puis enfonça son épée dans le coeur de l'homme avant de se retourner. Elrond sursauta et s'exclama en se rapprochant.

Celdiom, pourquoi l'avoir tué ? Il aurait pu nous être utile.

Celdiom s'approcha et s'exclama en essuyant le sang de son épée sur un tissu récupéré sur un orque avant de le jeter plus loin.

Il était dans l'ombre, je l'ai débarrassé de cette souffrance.

Celdiom, Gil galad est le plus grand guerrier car il sait différencier le bien et le mal. Pas pour son nombre de morts. Ne l'oublies pas.

L'elfe s'arrêta un instant, haussa les épaules puis s'éloigna pour rejoindre sa soeur qui se mit dans ses pas en le retrouvant tandis qu'Elrond les observait. Songeur.

Tu vas bien Celdiom ?

Demanda Tanderiel, de plus en plus inquiète par son mutisme et sa violence au fur et à mesure des expéditions. En effet, si Celdiom paraissait être réellement le meilleur guerrier elfe que sa famille avait pu produire depuis Gil Galad, son mutisme devenait de plus en plus lourd à supporter, son caractère de plus en plus renfermé et sombre et son sourire n'apparaissait désormais que trop rarement.

Oui, oui, et toi petit cousine ?

Cette petite bataille m'a mis d'appétit ! Vivement que l'on soit proche du Mordor ! Tu imagines cela ? Une aussi grande armée ! Des elfes de tous les royaumes, des hommes et des nains !

S'exclama joyeusement Tanderiel en souriant mais la réponse de son cousin fut courte :

Mmh.

--------------------

To be continued....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwaldorin
Frère
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 19
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Dim 14 Aoû - 13:37

Alors juste une question (desoler de faire mon chian ^^) mais dans ton avant dernier text Irigwel dit "tu es un deffensseur de la terre que les valars nous ont donner", ors on est bien sur la terre du millieux non ? Et si je ne me trompe pas dans le silmation il est raconter que les elfes ont su se battre entre eux et ont desobéits au valars pour venir sur la terre du millieux c'est bien cela ? (Il est possible que je me trompe, sa fait longtemps que je ne l'ais pas relus) mais du coup comment est ce que sa peut etre une terre qu'ils ont donner au elfes s'ils leur ont interdit d'y aller a la base ? A moins qu'il n'y ai un passage dans le livre ou les valars donnent au elfes les royaumes de la lorien, la foret noir, et la trouée des trolls ?

_________________
"Dieu a fait des hommes grands et d'autres petits, je les ai rendus égaux." Samuel Colt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwendwil
Caun
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 21
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Lun 15 Aoû - 12:54

Les Valars c'est des badass, des badass inspirent de la crainte, donc du respect, donc de l'admiration, donc une sorte de vénération..

_________________



[center]Où sont mes amis ? Où est Fairiendil ? Telle la pluie sur les montagnes, comme un vent dans les prairies. L'inaction nous a trahis, la colère et la tristesse aussi. Comment en est-on arrivé là ? Fairiendil relève toi ! Une dernière fois !

Revenez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mar 16 Aoû - 19:06

Chapitre IX : Le conseil

L’ennemis recule sur tous les fronts !

S’exclamait un seigneur elfe en observant la carte étalée sur la table. Sous une grande tente, Gil Galad, accompagné de ses fiers généraux et de ses seigneurs les plus loyaux élaborait une stratégie pour entrer au Mordor, dernier bastion de l’ennemi malgré l’heure tardive.
Les armées qui se battaient contre Sauron réussissaient à battre à plate couture tous les serviteurs de l’ennemi. Orques, trolls, humains, ou tout autres créatures que l’obscurité avait pu produire. Cependant, Gil Galad semblait septique :

Effectivement, nous avons vaincu de nombreuses armées mais n’oublions pas que nous entrons sur la terre de l’ennemi cette fois ci. Nous ne savons pas ce qu’il peut nous réserver comme surprise.

Si les elfes rassemblés semblaient confiants, Gil Galad ne l’était pas. Et c’était en connaissance de cause. Ses ancêtres ainsi que lui même avaient connu les dévastations du seigneur noir Melkor, et malgré leurs victoires il savait à quel prix sa famille avait payé cette victoire. Il redoutait Sauron, ce serviteur du Maïa déchu, qui avait prit le contrôle des armées du seigneur vaincu.
Mais heureusement, tous n’étaient pas dans cette optique, et songeaient avec délice l’après-victoire. A l’autre bout de la table, Celdiom et Tanderiel étaient assis. Ils avaient été autorisée à siéger à ce conseil restreint en tant que petit fils et petite fille de Gil Galad. Tanderiel semblait réellement impatiente de se battre, et de montrer à son cousin sa force et sa dextérité. Quant à Celdiom, lui était plus calme. Il savait au fond de lui que cette bataille serait la dernière. Que tous allaient reconnaitre son talent, et qu’une fois finis, il retrouverai sa femme bien aimée en Lorien.

Celdiom ! Celdiom ? Tu m’entends ?

S’exclama Tanderiel en quittant la salle le conseil finis et voyant son cousin plongé dans ses pensées. Il remarqua soudainement la présence de sa cousine et se leva d’un bon.

Excuses moi Tanderiel, je songeais à certaines choses.

Répondit il en la rejoignant pour marcher un moment dehors tandis que sa cousine se mettait à sourire. C’était une habitude pour eux de marcher avant une bataille. Il était impossible pour eux de dormir avait un combat, ils le savaient bien l’un pour l’autre, et ils n’avaient plus besoin de se le dire, désormais ils marchaient ensemble jusqu’à ce que la fatigue vienne.

Tu penses à elle Celdiom ?

Demanda Tanderiel en souriant.

Oui… Elle me manque terriblement, je veux revoir son sourire, et sentir la pression de ses bras autour de mes épaules… J’attends ce retour en Lorien avec impatience.

Ne t’en fais pas Celdiom, elle va très bien !

Comment le sais tu ?

Penses tu réellement que j’allais arrêter de parler et d’écrire à ma meilleure amie après que tu te sois marié à elle ?


S’exclama sa cousine avec un léger rire. Le rire de Celdiom lui répondis rapidement dans la nuit calme et profonde.

--------------------

_________________
Born at Sea, Baptized in Blood, Crowned in Glory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Lun 29 Aoû - 21:15

Chapitre X : La vague fracassante :

L'air était lourd, mais respirable.
L'horizon était sombre, mais observable.
Ce qu'il voyait l'effrayait.

Il se tourna vers son grand père. Gil Galad le regarda de ses yeux perçant, et d'un simple hochement de tête, lui demanda s'il était prêt. Prêt, il l'était, sans l'être. Que lui arrivait il donc ? Son coeur battait à rompre sa poitrine, des fourmillements traversaient ses membres et son corps était étrangement crispé. Il regarda une nouvelle fois son grand père pour se rassurer mais son visage n'avait rien de rassurant. Gil Galad ne souriait plus, il avait repris son visage fermé et sans expressions, une étrange détermination farouche mais en même temps effrayante ressortait de ses yeux.
Il pensa à sa cousine, elle était loin derrière. Il la voulait en sécurité. Malgré ses capacités grandissantes, il ne la voulait pas en danger. Il la protégerai jusqu'à la mort. Cette bataille n'était pas pour elle... Mais elle avait insisté jusqu'à le faire craquer. Elle serait dans la cavalerie. Le détachement qui permettra de désembourber les fantassins.

Il regarda à nouveau l'horizon. La terre tremblait par le pas des orcs arrivant sur le flanc de la montagne. Son coeur se crispait à l'idée de deviner toutes ces bêtes affreuses qui avançaient.

Un cor sonna. Il devait dégainer et se tenir prêt, derrière, les archers prenaient une flèche dans leurs carquois.

Il ferma les yeux. Il se concentra, c'était maintenant sa dernière bataille. Celle qui lui permettra de vivre avec sa bien aimée.

Le cor sonna à nouveau. A l'arrière, les elfes bandaient leurs arcs.

Ses muscles se détendirent... Une certaine chaleur apparue dans tout son corps. La grâce des Eldars l'accompagnerait encore une fois.

Le cor sonna une troisième fois. Les flèches firent un sifflements dans le ciel au dessus de lui. Puis un silence. Et enfin un terrible bruit sourd. Il y eu un silence absolue, comme si chacun retenait sa respiration.
Mais soudain, des cris de rage étaient distinguables. Puis un immense grondement. L'armée du Mordor attaquait.
La bataille commençait donc.

Celdiom regarda son grand père qui posa sa main sur son épaule en souriant en dégainant à son tour.

Que la grâce des Eldars t'accompagne Celdiom, sois le bras vaillant de notre famille à travers les siècles. Le destin de notre famille et la vague lumineuse qui éblouira nos ennemis.

Celdiom l'observa à nouveau puis répondis.

A vos coté grand père.

Il donna un puissant coup de pied sur le flanc de son cheval qui rua en avant, puis s'élança au galop.

La bataille était engagée.

--------------------

To be continued...


_________________
Born at Sea, Baptized in Blood, Crowned in Glory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwaldorin
Frère
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 19
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Lun 29 Aoû - 23:55

Tain, sa fait toujours sa avec tes textes, sa prend aux tripes, et tu rentre tellement facilement dans l'histoire

_________________
"Dieu a fait des hommes grands et d'autres petits, je les ai rendus égaux." Samuel Colt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mer 31 Aoû - 9:48

Ca t'prends les tripes, ca te prends la tête,
Et puis tu pries pour que ça s'arrête.
Mais c'est ton corps, c'est pas le ciel,
Alors tu t'bouches plus les oreilles.
Et là tu cries encore plus fort et ca persiste... Alors on chante !

Pardon, je m'égare ! Prochain chapitre en cours de rédaction.

_________________
Born at Sea, Baptized in Blood, Crowned in Glory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanderiel
Admin / Brandir
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 28
Localisation : Bzh

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mer 31 Aoû - 10:22

j'adore j'adore j'adore j'adore !!!

Tu m'as donné une idée pour un flashback tiens !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celdiom
Frère
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 21
Localisation : Au plus haut

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mer 31 Aoû - 12:23

Chapitre XI : Sueur, sang, gloire ?


“Qui veut la guerre est en guerre avec soi.”

Alain. (Philosophe).

Celdiom se battait. La vague fracassante était là, elle se battait. Les orques étaient balayés par cette force qui se heurtaient à eux. Ils venaient en hurlant, en courant, leurs lames levées. Mais Celdiom était là. Ainsi que toute l'armée des elfes.

Bientôt un amoncellement de cadavres se trouvait autour de lui. Quiconque osaient s'approcher de sa lame finissait impitoyablement coupé ou transpercé par Surerilma, la lame à l'acier elfique blanc. La lame semblait bruler, être lumineuse d'une douce lumière blanche. Oui les Valars étaient avec eux dans cette bataille sur le flanc de la montagne du destin.

Orques, trolls, araignées ou toutes sortes de créatures sombres se lançaient avec fureur sur les rangs des hommes et des elfes. Mais ils tenaient. La dernière alliance tenait bon. Bientôt la bataille tournerai à leur avantage.
Celdiom profita d'un instant de répit pour regarder les combattants autour de lui. Lui et quelques vaillants guerriers avaient percé de plusieurs centaines de mètres l'armée ennemis.
Surpris, il vit Ellendil à son flanc, lui souriant malgré le sang noir sur son visage et sa barbe roussies par la chaleur de la bataille. Son fils, Isildur se battait avec courage à ses cotés, la fougue de la jeunesse l'aidant. Celdiom fut surpris, ainsi les humains étaient courageux.
A sa droite, se battait avec une puissance incroyable, Gil Galad, le seigneur de la guerre, le plus grand seigneur elfe sur la terre du milieu selon lui. Il bomba le torse de fierté en reprenant sa lame dans sa main. Il était le petit fils du plus grand guerrier. Tous disaient qu'il était son égal, et que, après cette bataille, il serait le plus grand. Quand son grand père prendra le bateau pour son dernier voyage.

CELDIOM, sonne l'appel de la cavalerie de réserve !

Hurla Gil Galad à son petit fils. Celdiom eu un regorgement de fierté. Ainsi son grand père considérait la bataille comme terminée. Il ne se trompait jamais. La bataille était gagnée ! Irigwel ! La Lorien ! L'avenir était riant !

POOOOOAAAAAAHHHHHHHH

Le son bref et doux, mais puissant du cor raisonna sur le flanc de la montagne du destin. Un autre lui répondit. Tanderiel devait s'élancer avec joie pensait Celdiom. Sa cousine allait pouvoir enfin se battre, tout en restant en sécurité.

Mais, Il vint. Il était là.

Le silence se fit soudain dans les rangs de l'ennemi, qui se désagrégèrent légèrement. Celdiom observa Gil Galad, puis le roi des hommes. Tous étaient étonnés. Ne comprenant pas cette réaction imprévue.

Il venait, Il était là.

Tous les elfes sur le champ de bataille ressentirent une terrible crainte dans leurs coeurs. Même les humains prirent peur.

Grand père ! Que se passe-t-il donc ?

Hurla Celdiom, comme pour se rassurer auprès de Gil Galad qui ne répondis pas tout de suite. Il ferma les yeux comme pour se concentrer mais son visage montrait une terrible souffrance, peut être se rappelait-il le sort qu'avait réservé le seigneur noir à son grand oncle Celebrimbor. Il hurla soudain à l'attention de son petit fils, non il allait vivre.

CELDIOM, VAS-T-EN, REJOINS TA COUSINE !

Celdiom le regarda surpris. Il ne comprenait plus son grand père. Il lui avait promis de rester à ses cotés coute que coute, c'était sa mission. Mais Gil Galad couru vers lui et le poussa violemment en criant sévèrement.

QUITTE CE LIEU MAUDIT !!!!! TU DOIS PARTIR

Mais Celdiom n'eut pas le temps de répliquer. Il y eu comme un énorme choque, puis des cris atroce. Il vit des siens voler pour s'écraser sur les rochers à l'arrière. Le roi des hommes hurla en se dirigeant vers le lieu du combat.

Gil Galad s'empressa de le rejoindre. Celdiom, ne parvenant pas à quitter son grand père resta comme planté, immobile, ne sachant que faire. C'est là qu'il le vit. Une grand forme humaine noire, son armure était noire, son visage était effrayant, des yeux rouges perçants et une immense masse d'arme. Autour de son doigt, un anneau. Il ressentait son pouvoir jusque dans son coeur.

Tout s'enchaina très vite. Le roi des hommes s'écrasa sur un rocher. Son grand père ne connu pas meilleur sort.

Mais soudain, un immense souffle. Une explosion. Celdiom fut projeté à son tour et perdit conscience.



--------------------

To be continued....

_________________
Born at Sea, Baptized in Blood, Crowned in Glory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwaldorin
Frère
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 19
Localisation : Quelque part

MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   Mer 31 Aoû - 13:06

Si je dit pas de bêtises, quand les races furent crée, les elfes premier née eurent le dont de crée la beauté en tout lieux, et les hommes, second née, le dont de trouver espoir et courage dans toute situation c'est sa ? J'ai un doute ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Présentation] Celdiom   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Présentation] Celdiom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» Présentation des perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairiendil :: L'AUBERGE :: Les Elfes-
Sauter vers: